Pub


Nous retrouver sur Facebook

 


Climatisation centralisée

La recherche du confort et du bien-être est un besoin légitime que la société moderne a créé, contrairement aux temps anciens où le faible pouvoir d’achat de la majorité limitait largement toute fantaisie.

L’habitat est le lieu privilégié pour trouver et vivre ce confort et il faut l’aménager de telle sorte qu’il soit convivial et facile à vivre. La technologie vient à la rescousse des particuliers en leur proposant des solutions adaptées à tous les problèmes de l’habitat : isolation, thermorégulation, électroménager…

La climatisation n’échappe pas à cette tendance et connaît un regain de succès avec l’apparition de la climatisation centralisée. Quels en sont les principes et quel système choisir ? Voici un petit guide pratique pour mieux connaître la climatisation centralisée.

La climatisation centralisée – Le principe

Si les climatiseurs classiques sont élaborés pour rafraîchir ou chauffer – dans le cas des climatiseurs réversibles – une pièce donnée, les climatiseurs centralisés offrent la possibilité de climatiser plusieurs pièces à partir d’une installation principale. Ceci confère un grand confort d’utilisation et produit une économie d’énergie conséquente puisque le moteur central consomme beaucoup moins que plusieurs climatiseurs classiques indépendants réunis. De plus, la climatisation centrale est esthétique et discrète, tant que l’installation des divers supports a été bien étudiée. La climatisation centralisée est idéale pour les grandes résidences, les petits hôtels ou gîtes d’étapes, mais aussi pour les maisons de particuliers qui présentent quelques pièces à climatiser.

La climatisation centralisée – Les différents systèmes

Il existe trois principaux systèmes donnant accès à la climatisation centralisée. Le premier est le système multi-split qui intègre une unité extérieure alimentant jusqu’à huit unités intérieures. Le caisson extérieur abrite le moteur frigorifiant qui est en moyenne composé de quatre compresseurs. Les éléments de climatisation sont reliés à travers les pièces par des raccordements frigorifiques discrets qui s’intègrent dans la décoration intérieure. Ce système est recommandé pour les bâtiments déjà construits.

Le second système est la climatisation centralisée gainée qui a les mêmes principes de fonctionnement que le système multisplit, sauf que les raccords peuvent être dissimulés dans les plinthes ou les faux-plafonds. L’effet est étonnant car seules les grilles de diffusion et d’aspiration sont visibles. Enfin, le dernier système est celui de la climatisation par plancher chauffant ou climatisant. De l’eau circule en permanence sous le plancher pour assurer la régulation thermique et tous les planchers peuvent être raccordés entre eux. L’avantage principal de ce système est qu’il est quasiment invisible, avec une climatisation ambiante très agréable. Ces deux systèmes ne peuvent être installés que sur un bâtiment en construction ou en rénovation, à cause de la complexité des travaux qu’ils supposent.

La climatisation centralisée – Le coût ?

L’installation d’une climatisation centralisée revient beaucoup plus chère qu’une climatisation classique. En effet, au coût du matériel s’ajoute la main d’œuvre et la facture d’électricité. L’installation de la climatisation centralisée doit impérativement être faite par un professionnel, pour éviter les risques d’accident. Il existe néanmoins de nombreuses mesures fiscales et de remises par les fabricants encourageant l’achat et l’installation d’une climatisation centralisée.




 

Commentez avec Facebook :